Ce drame s’est produit sur la nationale Kindia – Mamou. Selon nos informations, c’est un Minibus immatriculé RC 9905P en provenance de Kouroussa pour Conakry qui est entré en collision avec un camion sablier non immatriculé qui roulait en sens inverse aux environs de 2 heures du matin.

A en croire les gendarmes, la violence de ce choc a occasionné la mort de 10 personnes sur place et deux autres ont perdu la vie à l’urgence de l’hôpital régional de Kindia. La plupart des victimes sont natives de Kouroussa. Cette terrible tragédie qui à endeuiller une fois encore les familles biologiques et socio professionnelles du pays a mobilisé ce samedi toutes les autorités régionales, préfectorales et communales de la ville.

Dans la cours de l’hôpital ou les corps ont été transportés, une véritable consternation se lisait sur le visage des proches des victimes. Les accidents mortels deviennent de plus en plus fréquents dans cette préfecture. Selon certains citoyens, c’est l’incompétence et l’imprudence des conducteurs guinéens qui sont les vraies causes de ces multiples tragédies sur les routes.

Pour l’heure, 8 corps ont été identifiés au niveau de la morgue, et les dispositions sont envisagées pour le rapatriement à Kouroussa. L’enterrement est prévu ce dimanche dans la même ville.

Tags :


Commentaire