Nous avons assisté hier à une vraie scène de ménage sur le plateau de Djoma média avec le journaliste Al souaré, où quelques ténors du showbiz guinéen en Europe étaient invités pour parler des actualités du spectacle en Europe. 

Sur le plateau deux acteurs clés du milieu étaient les invités spéciaux de l’émission. Il s’agit de Amlo, de la structure jonction cultures organisatrice du festival le PANAF, en Provence de l’Allemagne et Lamine Dia, promoteur guinéen de Paris, organisateur de la grande soirée Mamaya.

Alors que tous étaient focus sur un débat de qualité à la hauteur des invités, c’est un autre sujet qui vient éclabousser les échanges. En effet, c’est la création d’une nouvelle structure appelée M.E.G.E ( Mouvement d’Ensemble des Guinéens d’Europe) qui serait jugée de trop dans ce milieu et fait beaucoup parlée d’elle.

À en croire à Amlo les intentions de cette nouvelle organisation mise en place à Bruxelles le 15 août dernier ne serait pas Bonne. C’est là est parti le premier pic envers Kobelé, un ancien du milieu qui vit à Bruxelles. Celui-ci aurait dit à son équipe ” Le festival PANAF c’est les Peuls nous aussi on va créer notre festival ” Avant de poursuivre, ” Quand ils ontn fait cette association on s’est posé la question pourquoi on ne fait pas parti ? Alors, moi je me suis dis tout de suite attention il y a quelque chose en bas…” . S’indigne t-il sur le plateau.

Toujours selon lui , sont inquiétude se situe au niveau de la Division ethnique qui serait dangereuse pour l’avenir du show-business et le reste.

Dans la foulée, la réaction de l’élégant Kobelé vice président de M.E.G.E ne s’est pas fait attendre en direct du plateau. Il reproche à Amlo de l’avoir accusé gratuitement et en même temps dénaturer ses propos.

Après une dizaine de minutes entre les deux protagonistes, c’est autour de Check224 le président de structure M.E.G.E de reprend l’antenne pour recadrer le débat en n’excluant toute idée  complotiste contre qui que se soit. Sans parler des commentaires qui pleuvaient de part d’autres.

Cette Mascarade montre à suffisance la division qui règne dans ce milieu depuis plusieurs années. Du manque d’organisation aux conflits d’intérêts, calomnies, divisions sans oublier les coups bas, voilà un peu le visage du showbiz guinéen du côté de l’Europe aujourd’hui . Au lieu de se donner les mains pour vendre une image positive du pays et faire de la concurrence avec les autres, on se cache derrière des guéguerres inutiles sans avenir.

Est ce que les suspicion de complot contre le PANAF sont-elles averez ?

Le mouvement M.E.G.E est-il un ouvert réellement à tous les autres structures de façon clair ?

En tout cas une chose est sûre, si rien n’est fait pour changer la donne, ce milieu ne connaîtra pas une réelle évolution.

-->

Tags :


Commentaire